Partagez|

(oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 15:48

Oswald Vessalius
Under the banner of heaven , we dream out loud
Nom : vessalius, ton patronyme sifflant sur les lèvres. Trop de s à ton goût. Prénom : oswald, mais tu préfères qu'on t'appelle oz, une syllabe. Plus court, plus simple. Votre conte : Toi, t'es le rongeur qui s'endort parfois dans la théière, le loir d'Alice au Pays des Merveilles Âge : ça fait trente-six années que t'es venu au monde. ou une de plus. ou une de moins. T'as jamais pris la peine de compter d'toute façon. date et lieu de naissance : un trente-et-un octobre, un jour d'automne, à Aberdeen.   vos origines : écossaises, purement et simplement. Métier : tu bosses comme secrétaire d'un avocat. Tu vas sans doute te faire bientôt virer. C'pas grave, t'en retrouveras un autre, de boulot.   Orientation sexuelle : T'es un pansexuel. Rien à foutre du sexe, tu fais pas la différence, considération pour seulement le plaisir qu'ils t'offrent. Statut matrimonial : libre comme l'air, ton cœur volage qui se glisse dans les draps d'inconnus. côté financier : y'a pas à dire, t'es fauché. Faudrait penser à arrêter de jeter l'argent par les fenêtres. Caractère : Extravagant, Insolent, Paresseux, Franc, Bordélique, Maladroit, Égoïste, Envieux, Jaloux, Lâche, Imaginatif, Cynique, Malicieux, Négligent, Associable, Gourmand, Incompréhensible, Névrosé. les crédits : réponse ici.
un peu plus sur toi
T'aimes dormir, putain ce que t'aimes ça. T'es un narcoleptique, c'est pas de ta faute. Tu dors jamais en même temps que les autres. T'arrives pas à dormir la nuit, alors tu t'endors la journée, sans prévenir. T'as souvent du mal à émerger, comme si t'étais toujours plongé dans un demi-sommeil. C'est peut-être aussi parce que ça génère chez toi une faiblesse musculaire, qu'tes muscles te répondent plus. Même pas foutu d'buter une mouche.   T'es un drogué. Médicaments qui t'aident à dormir, plus, toujours plus. Substances illicites que tu consommes sans modération. Pour t'évader de c'monde de merde. T'as une peur bleue des chats. C'est de naissance, c'est comme ça. Tu les exècres, ces bestioles à poil, et t'oses à peine les toucher. Ouais, tu fuis dès que t'en vois un. Distance de sécurité imposée T'es pas comme les autres, trop étrange. T'as des manies bizarres, et t'arrives pas à respecter les règles. Le concept d'autorité, c'pas trop ça. Tu t'es trop de fois retrouvé en taule, dans un hôpital pour les fous. T'es fou ? T'en sais rien. T'as beau sortir des phrases sans queue ni tête que tu finis rarement, faire des trucs cons, tu t'considères pas comme tel. C'est juste l'impression d'être décalé, d'être dans un monde qui n'est pas fait pour toi qui t'consumes. Les deux trucs que t'aimes le plus - à part dormir - c'est le thé et la confiture. Si y'en a plus chez toi, c'est que t'es vraiment dans un état critique. T'aimes tout ce qui est sucré, c'est un fait. Le sucre, ça t'calmes. T'as jamais su faire la différence entre le bien et le mal. C'est pt'être parce qu'au fond, t'en a rien à foutre. T'as pas de réelle moralité, t'as même pas de valeurs. Tu seras jamais le héros des contes de fées. T'aimes ta tranquillité, t'es le lâche qui fuit le danger, et qui laisse crever les autres derrière lui parce si sa vie vaut pas mieux que la leur, elle est préférable à sa mort.  T'as pas de mère, elle est morte en te donnant la vie. triste vie d'ailleurs. ton père qui abuse de toi, qui t'envoie chez les fous. ton père que t'aimes malgré tout. Malsain, pitoyable. Seul. tu réagis mal au stress. très mal. ça t'arrives souvent de faire des crises de panique. tu sais même pas de quoi t'as peur. de tout, de rien. t'as des médocs, pour ça aussi. pour éviter la douleur, la sensation d'étouffement, de ton palpitant qui se compresse  T'aime les jeux de mots, retourner le cerveau de tes interlocuteurs avec ton interprétation de leurs phrases. on a généralement pas envie de parler avec toi plus de vingt secondes. tu pars souvent en vrille, passant du coq à l'âne sans raison. c'pas de ta faute, tout se bouscule trop rapidement, là-haut. t'as envie de sortir du lot. c'est pour ça que tes cheveux passent par des phases étranges. Courts, longs. Blonds, bruns. t'aimes pas faire comme tout le monde. t'aimes pas la banalité.
   
que représentent les contes de fées pour votre personnage ? les contes, c'est le monde que tu frôles du doigt sans jamais pouvoir l'atteindre. mélancolie de celui qui veut toucher la lune alors que la gravité l'emprisonne ici bas. tu te meurs dans ce monde, t'écorches à la tentative de croire à autre chose. t'aimes pas la réalité, tu veux pas être réaliste. alors tu te réfugies dans les doux rêves inaccessibles, enterre ton discernement dans les décombres du sérieux. Ouais, finalement, peut-être bien que t'es fou.
   
derrière l'écran
ton pseudo : Ileana âge : 17 piges
pays : bleu blanc rouge. nan, c'pas les pays-bas. fréquence de connexion : Boarf quatre jours sur sept minimum comment t'es arrivé ici? : PRD est mon ami . un commentaire? :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 15:48


dysfonctional
« Lâchez-moi bordel ! Mais lâchez-moi ! » Tu cris. Tu hurles. Tu te débats. Tu insultes. Tes efforts résonnent vainement dans les couloirs de ton enfer personnel. Ils finissent toujours pas te rattraper. Ils te tiennent, te maîtrisent. Te plaquent face contre terre. C'est déjà la quatrième fois. Quatre fois que t'essaies de t'barrer et t'arrives toujours à rien, sinon à récolter plus d'hématomes. Scène répétitive, pitoyable. Ils s'en amusent. T'es rien qu'un autre jouet cassé qui hante l'hôpital. Un plus barré que les autres. T'as même pas besoin de regarder pour savoir qui tient la seringue. Il s'accroupit vers toi, sourire aux lèvres. Il secoue l'instrument de ta défaite d'un air ironique. Encore. Elle te transperce les veines. Encore. Tes membres s'effondrent. Encore. Il rigole. Encore. T'as envie de l'buter. Encore. Retour à la case départ. Encore.

« Encore une tentative de fuite. Quand comprendras-tu Oswald ? » Silence. Tu les détestes, ses questions. T'as toujours l'impression que tu vas mal y répondre, qu'il y a un sens caché. Et puis t'as pas envie de comprendre. Pas envie de réfléchir, pas envie de penser. T'aimerais juste ne pas vivre un cauchemar éveillé. Ne pas te réveiller chaque matin dans la même chambre étroite. Ne pas avoir pour seule lumière que celle des néons froids qui luisent froidement sur les murs ternes. Ne pas promettre que tu ne recommenceras pas pour finir par le faire. Mais tu peux pas, t'es coincé. Tu peux même pas faire un geste sous les lanières de cuir qui t'enserrent. C'est ton père qui t'a envoyé ici. Il leur a pas dit que c'était pour ton bien. Juste qu'ils devaient te dresser. Tu sais que c'est pour te torturer. Il sait faire que ça d'toute manière. Te torturer. Te pourrir la vie. Et dieu sait combien il y arrive bien. Ses mains sur ton corps, ses lèvres qui susurrent à ton oreille ta malédiction éternelle. Et toi, t'es faible. Tu coules doucement dans les abysses de ton amertume. Tu lis dans leurs regards qu'ils pensent que t'es fou, mais ils ne connaissent pas ce sentiment, eux qui tournent autour de toi, vautours insatiables de ta damnation. Ils veulent te briser, t'arracher tes couleurs. Lui aussi il le veut. « Sais-tu pourquoi tu es ici ? » Sifflement rauque qui t'échappe, billes azures qui fixent résolument un plafond qui s'écaille. T'aimerais pouvoir te raccrocher à quelque chose, mais il y a rien de familier ici. T'es qu'un inconnu dans l'inconnu. T'es ici parce que la folie te ronge. C'est pas du sang qui coule dans tes veines, c'est juste cette folie, là, qui glisse insidieusement. « J'ai pas envie de parler. J'ai pas envie de vous entendre. J'ai envie de rien. J'ai juste envie de dormir. » Tu sens son regard sur toi, mais tu ne baisses pas les yeux. Le plafond, le plafond, le plafond. « Pourquoi dormir est-il si important pour toi ? » Tes lippes se pincent, tes paupières papillonnent. Tu sens que t'es proche du gouffre, qu'il referme sa mâchoire sur ton corps prisonnier. Tu te cambres, tu sens les larmes traîtresses glisser le long de ta pommette pâle. C'est peut-être ça le pire, tu ne sais pas. Y'a juste ce besoin inassouvi de se réfugier dans les bras de Morphée, de tout oublier. Dormir. Le sommeil est le seul qui te protège. D'eux. Des autres. De toi. « Pourquoi tu me fais chier avec tes questions de merde ?! » Pourquoi, pourquoi ? Il te harcèle, te pose la question que tu hais, et tu craques. Soubresaut de ton corps qui souffre, de ton âme qui se fissure. « FERME-LA PUTIN ! » Pas qui résonnent, paroles qui se perdent dans tes cris de névrosé. Tu sens à peine le calmant qu'ils t'injectent. T'es juste en train de te faire bouffer par un sentiment que tu détestes.
T'es en train de te perdre.


a beautiful lie
Seul. Le débauché. Le drogué. Le taré. Douce tentative de fuir un monde qui ne connaît qu'une seule sortie. Les esquisses que la mort laisse derrière elle t'attirent, mais le courage est déserteur. Il y a l'autre moyen. L'éphémère envol que procure les substances illicites. Que procure le sommeil. Vivre pour fuir. Vivre pour oublier. Vivre pour dormir. Les rêves sont tes essentiels. Les nuits sont tes cauchemars. Les draps se froissent entre des doigts décharnés. T'es malade. Incurable. Le sommeil te joue des tours, démon qui rit de tes défaites, qui t'étreint quand tu t'y attends le moins. Mais t'en a rien à foutre, t'as juste envie d'être dépendant à quelque chose. Et tu traînes, sur le parquet de ta baraque délabrée. Tu tournes en rond, pauvre rat piégé dans la roue qui tourne toujours plus vite, qui réduit en cendres tes efforts, qui t'aspirent et te rejettent. C'est ça ta vie. Tu crois que c'est possible, t'espère et t'es déçu. Espoir et déception. Espoir et déception. Espoir et déception. Naïveté adorée de la ronde infinie.

Seul. Le débauché. Le drogué. Le taré.
Rire macabre qui trouve son écho dans seulement ta carcasse vide. T'as perdu tous tes boulots. Un par un, ils te jettent. C'est pas de ta faute. T'avais essayé, ils avaient essayé de te formater à la normalité, sans succès. Tu vis dans l'attente, dans la peur. Celles qui te rongent les entrailles, qui t'entraînent dans les bas-fonds de l'instabilité. Répétition des jours, qui défilent, tous. Un par un. Lents. Et toi, t'essaie toujours de défier le temps. D'accélérer quelque chose. Ou de le ralentir. Mais quoi ? C'est ça. Ta vie est une question. Et tu les hais, les questions. Tu voudrais que tout soit clair, déjà écrit. Mais y'a ce putin de destin qui te plonge dans le chaos de l'impuissance, qui se joue de ton ignorance. Et t'essaie encore. De tracer tes propres ébauches. Et tu finis toujours au même endroit. Au poste. Essai et échec. Essai et échec. Essai et échec. T'aimes croire qu'un jour tu vas réussir.

Seul. Le débauché. Le drogué. Le taré.
Mépris pour les autres. T'aimes pas le contact. T'aimes pas leur peau contre la tienne. Mais y'a toujours ceux qui t'emprisonnent dans leurs draps. Tu sais que c'est malsain, d'infliger ton accord à ceux qui te font du mal, à les autoriser à t'aimer. Prince incongru d'un talent dérisoire, celui de se faire aimer sans aimer. T'emprisonner toi-même, loin des autres. Loin des visages humains que tu détestes, qui prennent la forme de tes fantômes. Mais le silence, il t'es interdit. Y'a toujours tes propres cris qui résonnent à tes oreilles lorsque tu crois qu'il viendra enfin. Un cachet. Un autre. Et le sommeil vient plus vite. Le silence aussi. Abandon et réveil. Abandon et réveil. Abandon et réveil. Égoïste pensée de celui qui espère ne pas se réveiller.

C'est pas de ta faute, c'est pas de ta faute, c'est pas de ta faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graemme Wemyss
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 17/07/2015
mémoires perdues : 94

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 15:50

Binvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche

Tu veux être mon copain? Non sérieusement je viendrais te demander un lien un fois que tu seras validé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saíréann Riddell
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 198

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 15:53

OH jared, l'amour de ma jeunesse
super choix d'avatar
bienvenue parmi nous puis bon courage pour ta fiche. hâte de voir ce que tu vas faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 15:58

Merci vous deux
Ailein ; Bien sûr que je veux être ton copain, jolie Alice Je t'attendrais alors ne m'oublie pas

Sairéann ; OH ! Une cendrillon avec des abdos ! T'sais que t'es sexy ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saíréann Riddell
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 198

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 16:18

me dis pas que je suis sexy, j'vais virer gay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staas Verheague
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 07/07/2015
mémoires perdues : 66

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 16:21

Ce choix de personnage, j'aime tellement. Bienvenue sur le forum, joli monsieur. Si tu as des questions, n'hésite pas et bon courage pour la suite de ta fiche. Je dois dire que tu as une très jolie plume, ça me donne très envie de lire la suite de ta fiche.

_________________

we'll stand on this world alone
Talk to me girl, tell me your lies. Let your secrets have no ties. Cause the light will never shine on this heart of mine and all the love we sacrificed. Look at all of the damage you have done in time. You can see what a savage I’ve become, in my eyes. If you look in my heart you will find No love, no light, no end inside. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhiannon Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 90

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 16:33

Bienvenue Bon, la famille des buveurs de thé est bientôt au complet, fais juste gaffe de ne pas dormir dans la théière, ça serait idiot de mourir noyé . Jared est un super choix pour ce personnage! J'ai hâte de lire la suite, et si tu as des questions, n'hésite pas

_________________




    I DARE THE DARK TO EAT ME FIERCELY. And she speaks in a voice that sets men trembling, with eyes painted gold and a throne built on the bones of those who would challenge her rule. She rules with iron fists, with the cracking of cathedrals, with the love and the fear of her vast wild armies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 16:39

Saíréann Vire gay, ça peut t'ouvrir des portes

Staas Que dois-je dire de la vilaine barbe-bleue Avec Fassbender en plus  Merci du compliment en tout cas

Rhiannon Le thé cey la vie   T'inquiète pas pour moi, je boirais tout avant de me noyer Merci beaucoup, belle Gretel avec une rime en plus, si c'est pas beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saíréann Riddell
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 198

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 16:50

oh putain ce gif de profil.
Si ca m'ouvre la porte de ta chambre, j'arrive de ce pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eschyle Sinclair
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 20

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 16:56

jared leto ce dieu vivant, bienvenue l'ami, j'adore le pseudo aussi **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 17:38

Saíréann héhé
Ma porte te sera toujours ouverte

Eschyle Captaiiiin Hook ! Il est bow Jared hein ? hein ? hein ? Merci beau pirate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allistair Doherty
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 19/07/2015
mémoires perdues : 45

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 17:46

Ohhhhhhh un de plus dans le pays des merveilles
Bienvenue sur DF et garde moi un lien au chaud. Leto est un choix de malade.

_________________

i'm friend with a monster
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 17:49

Owww, mon ami le chapelier
Bien sûr que j'te garde un lien. Et une tasse de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Wayne
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 18/07/2015
mémoires perdues : 492

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 20:10

olalalala trop de bôté par ici... je meurs.
bienvenue mon beau et courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Lun 20 Juil - 23:27

Oh ! Dis donc, le chat du Cheshire déchire *lui fait du bouche à bouche*
Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reim Wedderburn
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 17/07/2015
mémoires perdues : 80

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Mar 21 Juil - 0:34

bienvenue petit loir.
je t'aime déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Mar 21 Juil - 0:58


bravo, tu es validé
ohhhhhhhhhhhhh. le drogué, c'est parfait mon petit chapelier vend de la drogue et il aime la compagnie. il peut pas s'en passer. alors on va boire du thé empoisonné ensemble puis j'ai vraiment aimé lire ta fiche, j'aime bien la deuxième personne (enfin dans ta fiche, sinon j'aime pas toujours)

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. C'est très important de venir voir le bottin si votre avatar s'y trouve, le staff n'est pas parfait. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes et pense à lire correctement les annexes parce que nos bêtes ne sont pas comme dans les films et différent de ce qu'on voit en ce moment à la télévision.

Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de lien à votre disposition, pour suivre les couleurs du forum et pour vos fiche tentez de ne pas déformer le forum avec vos fiche, c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si vous mettez des cadre et tout, veuillez à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Une fiche a été construit pour vous ici : fiche pour les posts rp . Et surtout. Have fun.

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe Mar 21 Juil - 9:11

Oh mon lièvre préféré

Merci C'est avec plaisir que je boirais du thé empoisonné avec toi J'sens qu'on va bien s'entendre tous les deux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
a land without magic

MessageSujet: Re: (oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe

Revenir en haut Aller en bas

(oz) I breathe when I sleep is the same thing as I sleep when I breathe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» People who say they sleep like a baby usually don’t have any.
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» [Tyrannia] Hive nerver sleep [Quête]
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» 05. You wont get no sleep tonight ! ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DUSTLAND FAIRYTALE :: L'HEURE DU THÉ :: jeu de cartes :: en ville-