Partagez|

(eachann) the dark i know well

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 14:44

Eachann Urquhart
there's a part i can't tell about the dark i know well
Nom : Urquhart. Le patronyme qu'il crève d'oublier. Elle est son sang, désir inavoué. Prénom : Eachann. Ca termine souvent plus court, déformé. Ea'. Votre conte : Hansel/Hansel et Gretel.   Âge : Quarante-sept ans. Le temps qui marque le visage, la violence de ses envies qui lui brise le crâne. L'homme inadapté, l'homme qui ne sait pas vivre en société. date et lieu de naissance : Aberdeen. Mois de décembre. Le premier de la famille. Le premier à tomber. vos origines : Écossaises. La vérité n'est pas la même. Une identité dont il n'a plus le moindre souvenir. Métier : Vendre les corps possédés, vendre les corps qu'il a goûté pour l'argent. Vendre les gamines, les humains, les femmes qui lui ressemble après avoir volé l’innocence. Orientation sexuelle : Les femmes. Les blondes. Celle qui lui ressemble, la blondeur du blé, la couleur opaline de la peau. Statut matrimonial : Obsédé par elle, les femmes qu'il abuse pour recraché les envies inadaptées. côté financier : L'argent qui coule à flot. Caractère : Inadapté, impulsif, froid, distant, violent, sauvage, indomptable, rancunier, obsédé, possessif, jaloux.   les crédits : tumblr.
un peu plus sur toi
trop de temps enfermé. il ne sait pas vivre correctement en société. la folie qui ronge le crane depuis l'enfance. trop de temps enfermé à ne pouvoir s'enfuir, à ne pouvoir voir d'autre qu'elle. elle. la blonde qui obsède les pensées, les envies qu'il ne devrait pas ressentir pour elle. aucune empathie. il ne sait pas ressentir pour les autres. égoïste. il vole ce qui lui fait envie, il agit pour son bien, sans conscience des autres, sans penser aux actes et aux sentiments. ca ne l'affecte pas. c'est un bazar pour lui, incapable de comprendre le fonctionnement réel des sentiments. il ne sait pas ressentir correctement. il ne sait pas les convenances. jamais eu le temps de l'apprendre. pas les protocoles de bienséance. il ne veut pas. ca ne l'importe pas. il prend sans demander. âme en peine qui erre dans les rues. besoin de se défouler, la boxe qu'il commence pour calmer les pulsions mais ca n'a rien de suffisant. l'alcool fort qu'il aime. trop d'années privés à ne pas pouvoir vivre. il compense. il abuse. animal blessé, animal de foire, enfant enfermé. la vie d'avant dont il n'a pas le moindre souvenir. les images qui apparaissent pour filer et son amour pour elle dont il ne peut se défaire. le cercle vicieux et les envies de gamins qui se percutent dans le crâne de l'homme. la soeur qu'il crève de posséder. la distance qu'il prend d'elle. la gamine blonde qui lui ressemble, elle récupérée à la rue. la vierge immaculé qui risque de lui rapporter une somme importante. elle le tente pourtant, elle et sa beauté parfaite. la sirène tentante. elle charme les hommes. elle le charme lui. elle est les ressemblances. la foule qu'il n'aime pas. cette pression contre le torse. les autres qu'il n'aime pas côtoyer. que les blonde pour voler, pour abuser.

que représentent les contes de fées pour votre personnage ? Les contes. Que des conneries d’enfant à ses yeux. Que des âneries pour rassurer les enfants. Le monde n’est pas simple, les maux ne se calment pas à coup de mots. Lui. Le gamin enfermé. Sa sœur pour lui conter les histoires, le frère aîné qui ne rassure pas. Les contes de fées qui n’existent pas. Que le chaos d’une enfance perdue. Que le chaos qu’il sème. Que des histoires banales pour rassurer les enfants, pour les calmer. Ça n’a jamais fonctionné sur lui. Confiné. Enfermé. Condamné à ne voir qu’elle, n’aimer qu’elle. Condamné à ne pas savoir vivre correctement, animal en cage. Animal blessé, à l’agonie qui ne sait pas vivre. Les contes qu’il ne croit pas, les conneries qu’il sait. Les conneries à ses yeux.

derrière l'écran
ton pseudo : belzébuth. âge : oh le temps passe, la doyenne du staff. pays : canada. fréquence de connexion :aussi souvent que mon emploi de temps le permet. comment t'es arrivé ici? : longue histoire -> un commentaire? :  

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 14:44


story of my life
« Gretel. Viens, je veux tenter quelque chose que j’ai vu dans un film. Le dit pas à notre tante, elle risque de pas être contente.» Les enfants confinés. Les enfants enfermés. Il n’a qu’elle. Elle n’a que lui. Il ne sait pas les autres, il ne sait pas la vie à l’extérieur.
Les coups qu’il risque de recevoir. Pas le droit de vivre. Pas le droit de rien. Pas le droit de s’amuser. Que sa sœur pour compagnie. Les esclaves qu’ils doivent jouer. S’occuper des tâches. Faire ce qu’elle demande. La tante. La sorcière. Le gamin qui attrape la main de sa sœur. Enfant. Elle. Elle a cinq ans. Sans plus. Lui, neuf ans. Les doigts qui se serrent autour de la petite main. Pas conscience de ce qu’il fiat. Il veut apprendre, il veut tester. Il a besoin d’elle. Il n’a personne d’autre Hansel. « Viens.» Un coin qu’il trouve. Une cachette à eux. Un coin quand ils ne veulent plus s’occuper des corvées, lorsqu’ils se cachent de la sorcière, de la tortionnaire. Tant atroce.
« Bouge pas.» Le film qu’il a pu voir. Il sait qu’il n’a pas le droit. Il sait qu’il risque de se faire punir, de se faire frapper. Il s’en fou. Hansel, il a besoin d’être un enfant. Il agit comme un enfant. Les lèvres de sa sœur qu’il attrape. Le gamin qui ne comprend pas. Le gamin qui veut expérimenter. Il n’a qu’elle. Que sa sœur. Qu’elle comme femme dans sa vie. Qu’elle qu’il aime.
Il découvre. Comme les enfants. Il est un enfant. Il apprend, à sa façon. Comme il peut. Les lèvres qu’il recule et son regard qu’il pose sur le visage de sa sœur. « C’était comment?» Un sourire. « J’ai vu ça dans le film. Après il se passait plein de trucs intéressants.» Un sourire. Il est fier l’enfant. Il fait comme les grands. Il ne devrait pas pourtant.

Le regard qui fixe le plafond. Cette envie de s’enfuir qui le ronge depuis quelque temps. Les touchers indécents, les pensées qui changent avec le temps. Ce n’est pas saint. Ça ne doit pas être comme ça. Le temps qui file et les envies qu’il refoule. L’envie de connaître d’autres, parce qu’il ne peut pas l’avoir elle. Sa sœur. C’est pourtant la seule qu’il aime. La seule qu’il veut réellement. Il ne peut pas.
Le grincement de la porte de sa chambre qui se fait entendre et la silhouette qu’il devine. Gretel. Elle s’approche. Il ne bouge pas. Faire semblant de dormir. Non. Il laisse son regard se poser sur la demoiselle. Pas grand-chose pour couvrir son corps. Un haut ample. Les cuisses fines dévoilées. « Qu’est-ce que tu fais là?» - « J’arrive pas à dormir. Les cauchemars.» Il soupire et lui fait un signe de la main. Ce n’est pas la première fois qu’elle vient se glisser dans les draps. Il se déplace, elle glisse ses les couvertures. Elle et son corps. Elle et son odeur parfaite. Elle s’approche, la tête au creux de son cou et la main fine contre son torse. Les envies incontrôlables à son bas ventre, la douceur de sa peau à elle.
Il ferme les yeux. Tente de se concentrer sur autre chose. La main qui caresse la peau du dos pour calmer les maux. Ne pas penser à elle. Adolescent qui ne peut vivre les envies. Pas avec elle. Impossible. Il sait maintenant. Il n’est plus enfant.
La main féminine qui arpente, qui dessine des formes sur son ventre, qui s’aventure trop bas, caresse contre le tissu et son corps en entier qui se crispe sous la pression des envies qu’il ne peut combler. Elle ne comprend pas. Pas encore. Elle devrait comprendre qu’ils ne peuvent pas. Il en crève pourtant. Un peu trop. Il ne contrôle rien. L’envie sous les doigts de sa sœur qui se fait plus imposante. L’envie de plus. Les paumes accrochent les épaules et il la repousse avec force. Le corps qui percute le sol. « Qu’est-ce que tu fou bordel Gretel?» Son bas ventre qui se tend sous l’envie d’elle, sous l’envie de plus. « Va-t’en.» Il ne peut pas. Ils ne peuvent pas. Il le sait maintenant. Il comprend.

Le passé oublié. L’enfance dont il ne se souvient qu’à moitié, mais ce désir qui reste au fond du crâne, dans la moindre parcelle de son être. Eachann. Il erre. Il cherche. Se détacher de la folie, se détacher des envies.
Animal à l’agonie. Il ne sait pas vivre correctement. Des années d’enfermement. Le comportement inadapté pour la société. Le monstre qui prend. Le violeur qui vole. Se défaire des envies d’elle. Se défaire du malsain de ses pensées. La sœur qu’il ne peut pas désirer. La sœur qui faire naître les envies les plus grivoises. La sœur dans la moindre parcelle de ses pensées, mais l’indifférence qu’il sait feindre, lui qui pose les limites.

La proie qu’il cherche. La blonde à même de lui ressembler. La blonde pour faire naître les envies. Les autres ne l’attirent pas, les autres ne le font pas réagir. Que les blondes. Que les superbes. Un coin qu’il tourne. La parfaite au sol, la parfaite égarée. Une gamine. Une blonde qui lui rappelle des souvenirs refoulés, les conneries de l’enfance et les touchers qui n’auraient pas dû avoir lieu.
Il se penche, les doigts qui agrippent le bras. Le regard du fauve qui observe la blonde parfaite. La blonde tentante. « Qu’est-ce que tu fais là? Tu as besoin d’un toit?» Une offre. La gamine trop belle qui risque de lui rapporter de l’argent. La chaire qu’il doit goûter avant. Le butin qu’il doit tester. Elle le regarde. Elle ne sait pas. Elle vacille. « C’est ça ou la rue. C’est toi qui choisis.» Elle ne parle pas, la muette. La belle. Elle se lève et file dans ses pas, s’accroche à son bras. La jolie sous l’emprise du monstre. Il ne sait pas. Il ne sait pas qu’elle est un appât. Rien qu’il ne fait pour le moment. Il doit juger le butin, prendre ce qui lui fait envie. La sirène enlevée.

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhiannon Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 90

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 19:49

Citation :
revendre les femmes. faire de l'argent avec les corps qu'il possède le temps de les briser, de les goûter.
je vais en faire de la charpie de tes nymphettes

_________________




    I DARE THE DARK TO EAT ME FIERCELY. And she speaks in a voice that sets men trembling, with eyes painted gold and a throne built on the bones of those who would challenge her rule. She rules with iron fists, with the cracking of cathedrals, with the love and the fear of her vast wild armies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 19:50

C'est pas beau la jalousie ma tendre soeur

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staas Verheague
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 07/07/2015
mémoires perdues : 66

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 21:58

Pour une fois, je suis tout aussi sexy que toi. Je te fais de la concurrence, t'as vu. et ta sœur, elle est trop bonne, c'te blonde bien conservée, pas comme toi, vieux tas d'os. tu vas voir ce que je vais faire d'elle, j'vais bien m'en occuper.

_________________

we'll stand on this world alone
Talk to me girl, tell me your lies. Let your secrets have no ties. Cause the light will never shine on this heart of mine and all the love we sacrificed. Look at all of the damage you have done in time. You can see what a savage I’ve become, in my eyes. If you look in my heart you will find No love, no light, no end inside. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 22:06

Tu risque de mourir si tu t'approches

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhiannon Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 90

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 22:11

Eachann Urquhart a écrit:
C'est pas beau la jalousie ma tendre soeur
Va voir tes catins adorées et moi je m'en vais m'enrouler dans les draps de ce cher Barbe-Bleue

_________________




    I DARE THE DARK TO EAT ME FIERCELY. And she speaks in a voice that sets men trembling, with eyes painted gold and a throne built on the bones of those who would challenge her rule. She rules with iron fists, with the cracking of cathedrals, with the love and the fear of her vast wild armies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well Mer 8 Juil - 22:16

J'y cours ou je m'occupe de ma jolie sirène

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
a land without magic

MessageSujet: Re: (eachann) the dark i know well

Revenir en haut Aller en bas

(eachann) the dark i know well

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DUSTLAND FAIRYTALE :: L'HEURE DU THÉ :: jeu de cartes :: en ville-