Partagez|

(arthur) if you could see me now

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Arthur Fawkes
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 24/07/2015
mémoires perdues : 7

MessageSujet: (arthur) if you could see me now Ven 24 Juil - 18:24

Arthur fawkes
you can have it all but life keeps moving
Nom : fawkes Prénom : arthur Votre conte : les fées (Charles Perrault) Âge : 30 ans. date et lieu de naissance : 10 octobre 1985 à Aberdeen. vos origines : écossaises Métier : entraîneur de l'équipe de football d'Aberdeen (ex-footballer professionnel chez les Glasgow Rangers). Orientation sexuelle : bisexuel, il s'agit d'ailleurs d'une des seules manières de le différencier de Caliban son frère jumeau. Statut matrimonial : célibataire. Ce grand romantique n'a pas encore rencontré la personne avec laquelle il passera le restant de ses jours. côté financier : disons qu'il n'a pas vraiment à se plaindre, avoir tapé dans un ballon quelques années paye plutôt bien. Caractère : Calme. Serein. Placide. Ce sont les adjectifs qui ont toujours le mieux décrit Arthur. Sur le terrain, dans la vie, le voir sortir de ses gonds, s'inquiéter, crier, s'impatienter est quasiment impossible. homme équilibré, il aborde la vie et ses différents aspects avec philosophie et le plus de détachement possible. ce qui ne signifie pas qu'il est insensible, loin de là. Amical, avenant, c'est une personne avec laquelle il est très facile de se lier. De sa bouche semblent sortir les paroles les plus justes et les plus gentilles que vous ayez entendues jusqu'alors. Et le plus impressionnant est qu'elles sont toujours sincères. Honnêteté. Droiture. Loyauté. Voilà qui complète le portrait. les crédits : not found.
un peu plus sur toi
contrairement à ce que son frère a pu faire croire, Arthur est bien loin d'être un coureur. Romantique incorrigible, il espère toujours rencontrer son prince ou sa princesse charmant(e). pas mal de ses proches de l'époque de Glasgow ignorent qu'il a un jumeau et il n'en a jamais fait la publicité. Non par honte, mais parce qu'il a toujours protégé sa vie privée. Ce qui lui a malheureusement desservi, Caliban en profitant pour se faire passer pour lui en certaines occasions. le football est une passion dévorante chez lui, sans qu'il s'y soit au départ attendu, ayant simplement rejoint une équipe après son déménagement d'Aberdeen pour Glasgow. Il y a cependant rapidement pris goût et a enchaîné les entraînements. adepte d'une vie saine, il fait énormément de sport, notamment du jogging tous les matins et surveille son alimentation. Il a cependant un péché mignon auquel il est incapable de résister : les cupcakes. Arthur hésite à prendre un animal de compagnie. Il ira peut-être choisir un chien ou un chat dans un refuge. Il ne craint pas la solitude, il en a besoin pour se recentrer, mais vivre seul peut être parfois pesant. Sa plus longue relation a été tenue secrète, car il s'agissait de l'un de ses adversaires. Un joueur star d'une autre équipe du championnat. Ils sont restés quatre ans ensemble. Son identité est un secret qu'il garde jalousement, malgré toutes les rumeurs et toutes les offres pour une exclusivité qu'on a pu lui faire. Il porte une alliance autour du cou. Il ne s'agit pas d'un reliquat d'un mariage à Vegas, comme l'ont supposé certaines personnes. C'est celle de son défunt père. parle nous de ton personnage, ses habitudes, ce qu'il aime, ce qu'il mange, une anecdote de sa vie. Une partie de l'argent qu'il a gagné a été distribué en divers dons anonymes. Il n'a pas besoin d'autant d'argent et n'a pas envie de faire la publicité de ses dons. Il a envoyé très longtemps une partie de son salaire à son frère, qui lui retournait toujours la moitié des billets.

que représentent les contes de fées pour votre personnage ? Pour l'homme qu'il est devenu, il s'agit de souvenirs pour lesquels il a énormément de tendresse. Enfant, il en lisait beaucoup (dès qu'il a su déchiffrer quelques mots). Ils lui ont tenu compagnie quand sa mère lui menait la vie dure. Et évidemment, ces écrits ont complètement conditionné sa vision des relations amoureuses. Grand romantique, il attend LA bonne personne, celle qui le fera immédiatement chavirer et lira au fond de son âme. Il est quasiment certain que sa gentillesse naturelle n'a pu être qu'exacerbée par les contes. Il s'agit donc d'une composante importante de ce qu'il est, sans en avoir conscience. Tous les caractères sont influencés par l'éducation et la culture que l'on nous donne. Cela a été une partie de la sienne.

derrière l'écran
ton pseudo : bluefeathers. âge : 24 ans pays : France . fréquence de connexion : au moins une fois par semaine. comment t'es arrivé ici? : une subite envie de forum avec une amie en plein milieu d'un voyage au Japon (nous ne sommes pas folles vous savez... Bonsoiiiiir) Nous avons suivi les lumières de bazzart. un commentaire? : inspirée comme je ne l'ai pas été depuis longtemps, j'ai hâte. Par contre mon retour en France (dimanche) sera suivi par un déménagement donc il est possible que je vous demande un délai    .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Fawkes
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 24/07/2015
mémoires perdues : 7

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 24 Juil - 18:25


story of my life
C'est bien les gars. Ce sera tout pour aujourd'hui, vous avez bien travaillé !

Levant les mains au-dessus de la tête, Arthur applaudit son équipe, qui le lui rendit. Il avait mis cette tradition en place à son retour, il y avait un an de ça, quand on lui avait proposé d'entraîner la ville de son équipe natale. Les joueurs semblaient apprécier cette nouvelle tradition autant que leur nouvel entraîneur. On pouvait donc dire que tout le monde y trouvait son compte. Immobile quelques instants, il enfourna les mains dans les poches de son short, regardant les jeunes hommes qu'il entraînait s'éloigner à petites foulées pour certains, marchant en se tapant dans le dos pour d'autres. Tous portaient le même uniforme, comme lui. Encore une nouveauté qu'il avait importée. Il trouvait important de pouvoir se jeter dans les exercices à n'importe quel moment, que ce soit pour donner de plus amples explications ou pour corser un peu le jeu. Et ses gars étaient toujours heureux de se mesurer à cette ancienne pointure du football écossais, et même fiers de parvenir à le feinter, comme cela se produisait de plus en plus. Il n'en prenait pas  ombrage, bien au contraire. Ses vingt=deux ans étaient loin, sa première année florissante avec les Glasgow Rangers où il avait commencé à faire parler de lui. Bien sûr, il n'avait jamais été une star internationale, ett d'ailleurs ce n'avait jamais été la reconnaissance qui le motivait. Mais son jeu avait été à son apogée à partir de ce moment-là, jusqu'à ses vingt-six ans. Quatre saisons de pur bonheur sur le terrain, où tout s'enchaînait. Quatre ans de dur labeur, de sérieux, de préparation physique et mentale. Qu'il ne regrettait absolument pas.

Le ciel avait commencé à changer de couleur quand il sortit du stade, saluant le gardien au passage. Aberdeen et ses rues s'offraient à lui et il leur jeta un bref regard, se demandant si ce soir, il allait prendre le taureau par les cornes, comme il aurait du le faire il y avait des mois de cela. Il connaissait le chemin, il aurait pu le faire les yeux fermés, même s'il n'avait pas mis les pieds dans la maison de son enfance depuis ses huit ans. Expirant doucement par le nez, il laissa ses paupières se clore quelques instants. Il pouvait presque sentir l'odeur des plantes aromatiques qui poussaient en bataille au fond du jardin, entendre le crissement que feraient ses semelles sur le gravier de l'aller et percevoir cette présence derrière la porte ...

Ses yeux se rouvrirent d'un coup.
Non.
Pas ce soir.

Son torse s'abaissa, une fois, tremblant légèrement. La seconde inspiration fut de nouveau parfaitement calme. Il n'était pas prêt. Malgré les années qui avaient passé, malgré l'homme qu'il était devenu, il ne pouvait faire face à cette femme. Il ne lui avait pas jeté un regard alors qu'il montait en voiture avec son père et Caliban, direction Glasgow. Il avait huit ans. Et son père avait décidé qu'il était plus que temps de le soustraire à son emprise. Cette femme avait beau lui avoir donné la vie, elle n'avait eu de cesse de l'empoisonner depuis qu'il était venu au monde. Et Fawkes senior n'avait pu le supporter, de même qu'il ne pouvait plus se taire devant l'influence qu'elle avait sur Caliban, l'aîné des deux jumeaux. Il ne lui avait jamais demandé s'ils avaient divorcé. Arthur s'était contenté de récupérer l'alliance de son père quand celui=ci avait succombé à un cancer des poumons, il y avait maintenant douze ans de cela. L'anneau était suspendu à son cou et il y porta la main, par réflexe.

Son père ne parlait jamais de sa mère. Et il avait décidé qu'il ferait de même. Ils s'étaient toujours beaucoup ressemblé. Peut-être était-ce pour cela qu'elle le haïssait tant. Il n'avait jamais compris ce qu'il avait pu faire pour lui déplaire, alors que Caliban recevait tout l'amour qu'elle aurait pourtant pu leur donner en partage. Il n'en avait jamais voulu à son jumeau pour cela, bien au contraire. Il s'estimait heureux qu'au moins un d'eux puisse garder ce lien intact. Il savait que son aîné de quelques minutes n'avait jamais cessé d'être en contact avec leur mère, pendant toutes ces années. Il était même retourné vivre chez elle, il y avait quelques temps de cela. Cal ...

Il allait falloir qu'il le voie, lui aussi. Qu'il provoque une rencontre, même s'il n'était pas certain de la forme et de l'issue de celle-ci. Cela faisait quoi, trois, quatre ans qu'il n'avait pas vu son jumeau ? Peut-être même plus. Il lui semblait que la dernière fois, il l'avait rejoint à Londres, où il avait assisté à une représentation de son...septième ? huitième groupe ? Il avait perdu le compte. Et depuis ... plus rien. Il savait qu'il était en partie responsable de cet état de fait. Il avait été très pris, après cette visite, par le championnat. Et, suite à la défaite de son équipe, il avait décidé qu'il était temps de mettre un terme à sa carrière et avait disparu de la surface de la Terre pendant un an. Les envois d'argent qu'il faisait d'ordinaire à son frère, il les avait programmés avec sa banque, pour les douze mois qu'il avait passés loin de tout. Plus de mot, plus rien. Est-ce que Caliban s'était senti abandonné ? Il n'en savait rien. Il était difficile d'être sûr de quoi que ce soit avec son frère.

Le coach Fawkes finit par tourner les talons et se mettre en route pour son appartement. Ses relations avec Caliban n'avaient pas toujours été compliquées. Ils s'entendaient plutôt bien, enfants, avant le déménagement. Il se souvenait d'un camarade de jeu, un peu brutal, certes (cela restait Cal'), mais complice malgré tout. Et il y avait eu le déracinement, qu'ils avaient tous les deux mal vécu, mais pour des raisons différentes. Cal' n'avait aucune envie de quitter sa mère. Et Arthur avait eu du mal à laisser ses amis derrière lui. Cal' s'était renfermé, et Arthur avait commencé à taper dans un ballon. Et c'était là que leur lien avait commencé à se déliter. Un beau gâchis, il en était bien conscient et le reconnaissait sans peine. Mais ce n'était pas comme si cela avait été volontaire, ou comme s'il n'aimait pas son frère. La vie était simplement ainsi faite. Les personnes évoluaient, et leurs relations avec. On pouvait seulement avancer.

Il l'avait fait tant et si bien qu'il avait fini par regagner l'appartement qu'il s'était acheté lors de son retour à Aberdeen. Plutôt spacieux pour une seule personne, il s'agissait d'une véritable garçonnière. La décoration était sobre, à l'image du propriétaire des lieux. Après avoir suspendu sa veste à la patère de l'entrée, Arthur se dirigea vers la cuisine. Objectif : commencer sa ratatouille pour que le tout commence à cuire pendant qu'il serait sous la douche. Il était totalement tombé amoureux de cette recette française et ne se privait pas pour cuisiner en solo. Légumes parfaitement alignés devant lui, il finit par soupirer. Il allait sans doute appeler quelqu'un pour venir partager son repas. Il ne se sentait pas d'être seul face à ses pensées ce soir. Un peu de compagnie ne serait pas de refus. Et même s'il ne s'agissait pas de quelqu'un qui passerait la nuit dans ses bras, cela serait amplement suffisant pour le moment. Un jour il n'aurait plus à se poser ce genre de questions. Mais en attendant ... Secouant la tête, un brin amusé par sa propre mélancolie, il s'essuya les mains sur un torchon. Allez, inviter quelqu'un. La soirée ne faisait après tout que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graemme Wemyss
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 17/07/2015
mémoires perdues : 94

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 24 Juil - 18:54

Bienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saíréann Riddell
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 198

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 24 Juil - 18:56

bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reim Wedderburn
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 17/07/2015
mémoires perdues : 80

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 24 Juil - 20:03

je le redis, mais je te bénis pour avoir choisi ce compte, qui est peu connu et que j'aime par dessus tout.
bon courage pour cette fiche, et bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Wayne
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 18/07/2015
mémoires perdues : 492

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 24 Juil - 20:59

olalala. quel beau mâle encore. Bienvenue et courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rhiannon Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 90

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 24 Juil - 21:30

Bienvenue J'avoue ne pas du tout connaitre le conte que tu as choisi, du coup, je suis partie faire un petit tour pour lire tout ça . Je suis curieuse, hâte de voir comment tu vas mener ce petit . Si tu as la moindre question, tu n'hésites pas

Si tu peux ajouter le conte et le personnage en sous-titre, ça serait sympa

_________________




    I DARE THE DARK TO EAT ME FIERCELY. And she speaks in a voice that sets men trembling, with eyes painted gold and a throne built on the bones of those who would challenge her rule. She rules with iron fists, with the cracking of cathedrals, with the love and the fear of her vast wild armies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staas Verheague
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 07/07/2015
mémoires perdues : 66

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Sam 25 Juil - 8:26

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche. Si tu as des questions, n'hésite pas. Je ne connais pas aussi le conte, donc j'ai hâte d'en découvrir plus, notamment sur ton personnage.

_________________

we'll stand on this world alone
Talk to me girl, tell me your lies. Let your secrets have no ties. Cause the light will never shine on this heart of mine and all the love we sacrificed. Look at all of the damage you have done in time. You can see what a savage I’ve become, in my eyes. If you look in my heart you will find No love, no light, no end inside. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Sam 25 Juil - 14:23

Bienvenue sur DF
Bonne chance pour la rédaction de ta fiche et hâte de voir votre duo

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Fawkes
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 24/07/2015
mémoires perdues : 7

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Dim 26 Juil - 20:20

Ouuuuuh voilà un accueil qui dépote, merci à tous Je ne regrette définitivement pas cette inscription !!!

Reim : Mais tout le plaisir est pour moi !!! C'était aussi un de mes préférés quand j'étais gamine, mais j'avais complètement oublié son existence ! Comme tu dis il n'est pas connu donc du coup ... On va voir à essayer de l'exploiter au mieux en tous cas
(De mon côté : Lewis Caroll, une valeur sûre Hâte de découvrir tous vos fous)

Dylan : Merci, demoiselle :) (On aura peut-être un lien pour toi, avec mon frangin, tiens :) )

Rhiannon : Merci beaucoup ! On va voir comment tourner les choses du coup, mais c'est plutôt intéressant dans la simplicité (apparente, on va s'amuser :p ). Et je risque de demander, je n'hésiterai pas à poser des questions alors :)

Staas : De même, j'activerai le mode questions intempestives au besoin alors, marchi


Et pour tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Wayne
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 18/07/2015
mémoires perdues : 492

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Dim 26 Juil - 20:27

Arthur Fawkes a écrit:
Dylan : Merci, demoiselle :) (On aura peut-être un lien pour toi, avec mon frangin, tiens :) )

avec plaisir, j'ai hâte de voir ce que vous allez me proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Fawkes
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 24/07/2015
mémoires perdues : 7

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Mer 29 Juil - 23:42

Haha suspens :)

Normalement, c'est tout fini. J'espère que l'histoire vous conviendra (elle a été écrite à 98% dans un avion de nuit entre Tokyo et Paris, donc si ça n'allait pas, je comprendrais tout à fait et je recommencerais sous une autre forme :) )

Bonne lecture et merchiiii par avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eschyle Sinclair
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 20

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Mer 29 Juil - 23:49

Oh les Fées, c'est super original (conte très lu en 6e ^^) puis ce nom, FAWKES, ça me parle trop (merci V pour Vendetta). Bienvenue bel homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eachann Urquhart
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 05/07/2015
mémoires perdues : 317

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 31 Juil - 14:17

Est-ce que tu as besoin d'un délai finalement, je sais que vous êtes un voyage?

_________________

crazy in love
i look and stare so deep in your eyes. i touch on you more and more every time. when you leave I'm begging you not to go call your name two or three times in a row. such a funny thing for me to try to explain how I'm feeling and my pride is the one to blame and I still don't understand just how your love could do what no one else ca. ©️ all right df
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Fawkes
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 24/07/2015
mémoires perdues : 7

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now Ven 31 Juil - 15:07

Non c'est bon ma fiche est terminée :) Je suis désolée je pensais avoir posté au bon endroit pour le signaler mais apparemment pas, pardon pardon :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
a land without magic

MessageSujet: Re: (arthur) if you could see me now

Revenir en haut Aller en bas

(arthur) if you could see me now

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
» Arthur Ambre.
» Arthur Lockhart
» Où l'on converse avec sérénité | Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DUSTLAND FAIRYTALE :: L'HEURE DU THÉ :: jeu de cartes-