Partagez|

Waste my time, burn my mind | ft. Allistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Oswald Vessalius
MEMBRES ≡ HAPPY ENDING DOESN'T EXIST
avatar
a land without magic
date d'arrivée : 20/07/2015
mémoires perdues : 201

MessageSujet: Waste my time, burn my mind | ft. Allistair Mer 22 Juil - 17:16


Waste my time, burn my mind
Oswald & Allistair.

Tu vas aller le voir. C'est d'une évidence flagrante. Pourtant, y'a pas que la poudre blanche qu'il fait glisser entre tes doigts qui t'attire. T'as envie de savoir. Il t'intrigue, l'homme qui invite le vice dans sa demeure, qui se pâme au milieu des dépendants, des perdus. T'arrives pas à piger pourquoi il est aussi dépendant à ceux qui se paument chez lui qu'eux à la drogue qu'il leur cède. Tu préfères penser que t'es à part, qu'il a pas besoin de toi, qu'il s'repose sur les autres, sur ceux qui ignorent l'esseulé au profit du délabrement de leurs âmes misérables. T'aimes pas qu'on compte sur toi. Qu'on attende quelque chose de toi. Être seul avec toi-même, c'est ce qui te permet de ressentir une esquisse d'une sérénité à la fois proche et lointaine. Le sentiment de liberté que procure le fait d'être l'unique maître de tes choix, de tes erreurs, sans influence aucune. Ta haine de la compagnie, t'essaie de la minimiser pour t'introduire chez lui dès que tu sens le manque te vriller la cervelle. T'évites de poser ton mépris sur les formes émaciées qui s'agitent faiblement. C'est toujours toi, celui qui s'recroqueville dans l'ombre, loup solitaire qui n'accepte que la solitude. La bonne vieille solitude qui t'emporte loin des autres, qui t'évite les trahisons. Parce que l'amitié est l'amère déception. Toi qui déçois, les autres qui sont déçus.

Tu pousses la porte sans frapper. Tu frappes jamais aux portes, une vieille habitude. T'entres. Ignorance des corps qui traînent sur le sol, silhouettes décharnées qui en redemandent. C'est la déchéance qui règne en maitresse sur ceux qui vont finir par se suicider ou par crever le long d'une ruelle insalubre. Les yeux vitreux qui voient l'invisible, reflets de la folie ambiante, les visages reposés un instant de la torture de la vie te sont habituels. Ancrés dans l'décor morbide. Toi, t'es pas comme eux, t'aimes bien la vie. C'est juste la vie qui t'aime pas. Tu cèdes parce que t'es trop obstiné pour lâcher le rêve qui te colle à la peau, celui que tu pourchasses inlassablement, qui t'glisse entre les doigts à chaque réveil. T'enjambe les morts-vivants sans-gêne, te dirige vers lui. Tu l'aimes pas et tu l'aimes. C'est ta contradiction, le fou qui abuse de la multitude et qui torture inconsciemment tes convictions. Tu lui as jamais réellement parlé. Peut-être un mot. Ou deux. T'es pas trop du genre à t'épancher en discussions inutiles.« Si t'avais pas quelque chose que j'voudrais, j'te dirais bien que t'es pathétique. » Façon déguisée de lui dire ce que tu penses. T'es pas sûre qu'il soit dupe. Tu sais même pas s'il comprend un traître mot qui sort de tes lèvres damnées. T'es proche de lui. Mais pas trop quand même. Juste assez pour que les échos de ta voix rauque ne s'oublient pas dans le vide. « J'me tue à essayer de te comprendre. Mais j'vois vraiment pas comment tu peux rechercher la compagnie de mecs qui n'en ont rien à branler, de tes étranges besoins. » Ouais, tu réfléchis tout haut. T'as pas l'impression d'être méchant. C'est simplement ta vérité que t'exprime, sans fioritures. T'aimerais penser que ce n'est qu'un idiot. Ça te faciliterais la tâche de choisir cette hypothèse. T'aurais pas ce besoin viscéral de comprendre un raisonnement qui te paraît trop tordu pour être réel. Et pourtant, t'aurais bien aimé savoir. Parce que c'était l'explication de ton opposé, la réalisation d'une valeur qui t'échappe.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Waste my time, burn my mind | ft. Allistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Don't waste your time to looking back you're not going that way
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DUSTLAND FAIRYTALE :: ABERDEEN :: Vallée des larmes :: habitations-